side-area-logo

Perdrix Bartavelle

Recommend
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIN
  • Pinterest
Share
Tagged in
Description
La Perdrix Bartavelle (Alectoris graeca)

Caractéristiques

La Perdrix Bartavelle, la plus grande des perdrix, est un oiseau phasianidé mesurant 37 cm de long (46 à 53 cm d’envergure) pour 410 à 720 g. Sa durée de vie moyenne est de 5 ans.

Elle a le dos de couleur cendré brunâtre, le haut de la poitrine gris, le ventre jaunâtre et les flancs rayés de roux, de noir et de crème. Elle se distingue de la Perdrix rouge par sa gorge blanche bordée d’un collier noir. Le dimorphisme sexuel est très peu marqué.

  • Le mâle est appelé coq
  • La femelle est appelé poule
  • Le jeune est appelé perdreau
Mode de vie

La Perdrix Bartavelle est un animal grégaire vivant au sein de compagnies de 2 à 12 individus. Elle est plutôt sédentaire mais n’ayant pas une morphologie spécialement adaptée à l’hiver, elle est obligée de se déplacer.

Habitat

La Perdrix Bartavelle est présente dans les 7 départements alpins. Elle affectionne les reliefs accidentés à la végétation herbacée basse comprise entre 1 300 et 2 500 m d’altitude. Espèce d’origine orientale, elle préfère les terrains exposés au soleil, n’hésitant pas à descendre d'altitude en hiver pour se rendre dans des terrains non enneigés.

Alimentation

La Perdrix Bartavelle a une alimentation changeante en fonction des saisons.

En saison estivale, elle se nourrit de manière diversifiée consommant à la fois des fleurs, des insectes, des graines et des baies.

En hiver, son régime alimentaire est plus restrictif composé exclusivement de plantes herbacées.

Reproduction

La Perdrix Bartavelle est un animal monogame se mettant en couple de fin mars à fin avril. Les coqs sont très territoriaux et chantent sur leur périmètre. La poule pond entre 8 et 14 œufs bien dissimulés qu’elle couve durant 24 à 26 jours. Les nouveau-nés sont ensuite élevés par la poule.

Chasse et préservation de l'espèce

La Perdrix Bartavelle est un animal classé gibier en Isère.

Dans le but de mieux connaitre et maîtriser sa population, différentes missions sont menées : comptage au chant pour connaître les effectifs reproducteurs, interdiction de lâchers pour éviter les hybridations, plan de chasse…

Grâce à toutes ses mesures, la population de Bartavelle est en augmentation en Isère.