side-area-logo

Ragondin

Recommend
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIN
  • Pinterest
Share
Tagged in
Description
Le Ragondin (Myocastor coypus) Caractéristiques

Le Ragondin est un mammifère myocastoridé possédant une queue cylindrique comme les rats, 4 grandes incisives orangées ainsi que des pieds partiellement palmés. Il mesure 40 à 60 cm de long auquel il faut rajouter une queue de 25 à 45 cm, pour une masse de 5 à 9 kg. Sa durée de vie est d’environ 4 ans.

Mode de vie

Le Ragondin est un animal plutôt crépusculaire et nocturne puisqu’il sort de son terrier en fin de journée pour aller s’alimenter.

Habitat

Le Ragondin occupe des milieux divers de préférence humides tels que les marais, les fossés ou les rivières. Il creuse des galeries dans les berges pour construire son habitat. L’entrée de ce dernier est généralement située sous l’eau à l’abri des dangers.

Alimentation

Le Ragondin a un régime alimentaire herbivore. Il consomme les végétaux aquatiques ou terrestres qu’il trouve à proximité des berges ou des prairies adjacentes.

Reproduction

Le Ragondin atteint sa maturité sexuelle vers 6-7 mois. Les femelles peuvent avoir plusieurs portées par an ; chacune d’elle donne naissance de 2 à 9 jeunes après 130 jours de gestation. Les nouveau-nés sont allaités durant 2 mois.

Chasse et préservation de l'espèce

Le Ragondin est une espèce classée invasive en Isère. En nombre trop important, les ragondins peuvent causer des dégâts importants au niveau des berges ou des fossés en creusant leurs galeries. Ils sont aussi à l’origine de dégâts agricoles car ils aiment se nourrir en maïs dans les parcelles les plus proches. Enfin, le Ragondin est aussi porteur de la leptospirose, une maladie transmissible à l’homme par le biais de ses urines dans l’eau, dont les symptômes se rapprochent de la grippe. De ce fait, le Ragondin fait souvent l’objet de campagnes de régulation à tir ou à l’arc.