side-area-logo

Cerf

Recommend
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIN
  • Pinterest
Share
Tagged in
Description
Le Cerf élaphe (Cervus elaphus) Caractéristiques

Le Cerf élaphe est un mammifère cervidé brun-roux l’été s’assombrissant en gris l’hiver et mesurant entre 1,60 m et 2,20 m de long (1,10 m à 1,50 m au garrot). Il pèse en moyenne entre 70 et 200 kg. Sa durée de vie est d’environ 15 ans. La femelle et le mâle présentent un dimorphisme sexuel ; ce dernier étant reconnaissable aux bois qu’il porte durant la période estivale avant de les perdre l’hiver.

  • Le mâle est appelé cerf (nommé hère entre 6 mois et 1 an, puis daguet jusqu’à 2 ans, période à laquelle apparait les premiers bois)
  • La femelle est appelée biche (bichette entre 6 mois et 2 ans)
  • Le jeune est appelé faon.
Mode de vie

Le Cerf est un animal nocturne vivant en harde d’une dizaine d’individus composée de biches et de faons. Les individus mâles ne rejoignent le groupe qu’en période de rut. Il sort en lisières de bois au crépuscule pour se nourrir, puis retourne se mettre à couvert le reste de la journée.

Habitat

Le Cerf peut être trouvé dans les milieux forestiers et les couverts feuillus. Son territoire vital est estimé à 3 000 ha.

Alimentation

Le Cerf est un animal herbivore et ruminant consommant 10 à 15 kg de végétaux frais par jour. Son régime alimentaire est divers (herbe principalement mais aussi bourgeons, lierres …) et varie en fonction des saisons et des végétaux disponibles.

Reproduction

La période de reproduction des cerfs ou rut débute à la fin de l’été et dure environ 1 mois. Le signe caractéristique du rut est le brame, cri rauque d’intimidation, lancé par le mâle dans le but de montrer sa suprématie. De violents combats sont possibles entre deux mâles engendrant parfois des morts ou des blessures graves. Chez la femelle, la gestation dure 8 mois et aboutit à la naissance d’un faon.

Chasse et préservation de l'espèce

Le Cerf est classé comme une espèce gibier en Isère (battue principalement). Dans le but d’assurer la stabilité des populations, un pourcentage d’animaux prélevables est défini par saison de chasse (10 à 20%). Ce pourcentage fait suite à diverses opérations de comptages (comptage au phare, comptage au brame…).

IFC N°40 - dossier Cerf
Info