side-area-logo

Gestion durable du gibier

Afin d’assurer une gestion durable de l’ensemble des espèces, les chasseurs mettent en place divers dispositifs à commencer par des comptages, base de travail qui permettra de définir les futurs plans de chasse ou plans de gestion.
Les plans de chasse

Le plan de chasse consiste à attribuer un quota d’animaux à prélever pour un territoire donné. Il est fixé pour trois ans renouvelables pour le Grand Gibier (Cerf, Chamois, Mouflon, Daim, Chevreuil) et pour un an pour le Petit Gibier de montagne (Tétras-lyre, Perdrix Bartavelle, Gélinotte des bois et Lagopède).

Le plan de chasse est le résultat d’une concertation entre différents acteurs, tous réunis au sein d’une Commission Départementale de la Chasse et de la Faune Sauvage (CDCFS) composé de la Préfecture, les agriculteurs, les forestiers, les naturalistes, les scientifiques et les chasseurs. Le but est d’assurer une gestion durable des populations de gibiers tout en respectant les activités humaines. Ces attributions plan de chasse sont matérialisées par des bracelets apposés sur les pattes des animaux abattus. La fermeture de ce bracelet est définitive et ne peut-être réemployé.

Les plans de gestion et Prélèvements Maximaux Autorisés (PMA)

Toutes les espèces non soumises à plan de chasse, font néanmoins l’objet d’une gestion rigoureuse sous la forme de :


Plans de gestion :

Le Préfet peut décider d’instaurer un plan de gestion cynégétique pour une espèce après proposition de la Fédération Départementale des Chasseurs. En Isère, deux espèces sont soumises à plan de gestion : le Lièvre afin de développer sa population et le Sanglier pour maîtriser les effectifs et limiter les dégâts agricoles. Dans les deux cas, des réunions à mi saison de chasse permettront de réajuster les prélèvements.

Prélèvements Maximaux Autorisés (PMA) :
Il existe en Isère comme partout en France, un PMA Bécasse qui limite le nombre maximal d’oiseaux à prélever à 30 par chasseur, par saison, valable sur tout le territoire français. Tout chasseur, prélevant une Bécasse, doit lui apposer un bracelet et remplir un Carnet de Prélèvement Universel.